Sommes-nous le réalisateur de nos vies? (Réponses aux questions de Chloé sur le montage du moi et les comédies musicales)

« Mais si « je » suis un film, mon « je » s’exprime-t-il par l’invention des images, par leur prélèvement sur le monde ou par leur mise en ordre rétrospective ? Suis-je donc scénariste, cadreuse, monteuse de mon moi ? »

J’hésite entre deux hypothèses :

Ou bien on dit avec Hume que je suis le défilé de mes perceptions, et non pas leur auteur, ni le sujet dans lequel elles défilent. Si je suis un fleuve, je ne suis pas plus l’inventeur du fleuve que le lit du fleuve. Je ne suis même pas celui qui détourne le fleuve, y compris s’il ajoutait ou enlevait  de l’eau. Même s’il y avait barrage, plan préalable d’un fleuve artificiel, et ensuite photos, films du fleuve, le fait du fleuve demeure en lui-même un flux sans auteur. Si Dieu n’existe pas, les fleuves sont des romans sans auteur.

Ou bien on imagine que je suis une équipe. Je serais alors le film au sens large, incluant tout le travail qu’il a incorporé, et même, au moins pour un temps, toutes les personnes qui l’on effectué. A ce moment là, je suis tous les rôles du film, et la vie est un long fleuve tranquille.

« Suis-je donc documentaire ou fiction ? Suis-je un film en images réelles, directement prélevées sur le monde (encore que soigneusement cadrées, choisies, montées), ou un dessin animé, composé d’images fabriquées de toutes pièces, vaguement inspirées de mon environnement et de mes rêveries ? »

Il y a trop de fiction dans le documentaire, et trop de documentaire dans la fiction pour que cette opposition me parle en elle-même. Je vois encore moins quelle clarté elle pourrait apporter dans la connaissance du moi, même identifié à un film. C’est un petit peu comme si j’écrivais sur moi, et que l’on me demande si j’ai écrit un roman ou une autobiographie. Je vois tellement peu le moyen de faire l’un sans l’autre, que je ne saurais quoi répondre.

« Pourquoi est-ce que la grande loterie de l’Être n’a pas fait de moi une comédie musicale ? »

Voici une expérience simple , puis discrète, puis strictement mentale. Choisis un air entrainant, que tu peux chanter avec entrain . Marque hardiment la cadence avec ton petit doigt. Puis baisse progressivement le volume, tout en marquant le rythme avec ton petit doigt comme si de rien n’était. A la fin, continue à chanter sans faire aucun bruit, entièrement dans ta tête.  Tu peux continuer à marquer le rythme. C’est donc que tu entends la musique, alors que tu ne fais aucun bruit.

Cela prouve, à ta guise :

–  Que notre pensée, à elle seule, comporte du son autant que de l’image

–   Que l’on peut entendre le rien

–    Ou alors

(surtout si tu es très souriante pendant l’expérience)

que tu es une comédie musicale !

7 réflexions sur “Sommes-nous le réalisateur de nos vies? (Réponses aux questions de Chloé sur le montage du moi et les comédies musicales)

  1. Bonjour,
    Je ne saisis pas en quoi un film serait un fleuve tranquille si on est tous les rôles du film, pouvez-vous me le préciser ? Si Dieu n’existe pas, le fleuve existe puisqu’un scénariste s’en empare et que la réalité du fleuve a priori n’est pas niée. Ou alors je ne comprends rien à ce que vous avez écrit ( ce qui est probable 🙂 )

    J'aime

    1. Il s’agit de savoir s’il y a un moi séparé, en dehors du fleuve de nos pensée.
      Celui-ci me semble avoir aussi peu besoin de scénariste que le vrai fleuve, de Dieu.
      Y a-t-il besoin de penser que « je » pense les idées qui défilent en moi?

      J'aime

  2. Je dirais que nous nous constituons à travers nos relations sociales, d’abord celles aux parents puis à l’entourage (à l’école etc) et que par là nous accédons à des rapports sociaux abstraits (appartenance de groupe : sexe (genre comme on dit aujourd’hui), classe, race, caste etc (cela varie selon les sociétés). Pour se comprendre, il faut sortir de son « moi » ! J’ai développé tout cela il y longtemps https://lemoine001.com/2014/03/25/rapports-sociaux-et-conscience-2/

    J'aime

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s