Le temps roule-t-il ?

A-t-on raison d’opposer parfois le temps « linéaire » des sciences au temps « cyclique » des mythes, comme si la forme du temps devait choisir entre la droite et le cercle? Ces deux images apparemment incompatibles pourraient bien être les deux épures possibles d’un même mouvement spirale. Peut être le temps dans sa course immobile,  avance-t-il comme la terre, en tournant sur lui-même…

Les vieux gréements réapparaissent dans nos ports ; tous nos objets perdus repeuplent nos vide greniers. Peut-être le train et le vélo enterreront-t-il la voiture. Peut-être le temps est-il un recyclage rendu universel, un bricolage chaotique mais général, ou le succès comme l’échec sont toujours des regains, des refrains, des résonances, des ritournelles.

Ainsi tout le passé serait notre avenir, comme une mode qui revient, comme un mode de rotation, un mode qui retient. Mais si le passé est notre avenir, il ne passe pas, il tourne, il roule, comme un éternel retour en éternel progrès.

Publicités

14 réflexions sur “Le temps roule-t-il ?

  1. Le temps se love sur lui-même jusqu’à s’en mordre la queue. L' »éternel retour » de Nietzsche (et donc de lui-même) joue sur le scenic railway de… l’existence, réapparue ici fortuitement, pour notre grand plaisir.

    Incroyablement, le temps n’a pas eu de prise sur elle.

    J'aime

  2. Bon jour,
    “d’un même mouvement” mais spiral, je doute. En effet que cela une droite ou un cercle ils sont composés d’une succession de points. Alors, la droite si elle n’est pas nommée est infinie. Mais l’infini du temps sur sa propre trajectoire de droite est-il possible ?
    En fait rien n’est moins sûr que le temps existe. C’est un concept, bien utile certes, mais tout de même un concept. Si on prend l’exemple du mouvement et plus particulièrement dans une voiture on est à la fois dans le présent assis au volant, dans le futur par notre regard vers la route et le passé par ce même regard dans le rétroviseur. En fait, il y a confusion singulière entre les temps, ce Temps, qui n’est qu’une onde dont la teneur de sa propre existence n’est en fait qu’une réalité subversive et subjective.
    Le temps est existentielle par confort non par philosophie.
    Max-Louis

    J'aime

    1. J’admettrai volontiers que le temps ne soit pas.
      Saint Augustin, déjà, le démontra.
      Pour une raison simple:
      rien n’est.
      Car depuis quant l’inexistence empêcherait l’existence?
      Croyez-vous vraiment que tous vos manques, toute vacuité, en un mot, menace votre vie?
      Mais non bien sur: chacun doit trouver comment vivre vide, dans un monde sans rien.
      Pourquoi le temps ferait-il exception?

      J'aime

  3. Selon vous le temps ne serait alors qu’un cycle « circulaire ».
    Mais tous ces objets dont vous parlez, ont obtenu de leur présent une histoire qui les différencie de leur passé, les rendant différents dans leur futur. Comment dès lors le futur pourrait-il être le passé ?
    Ne serait-ce pas une équation impossible ?
    Ou au contraire, ne serait-ce pas le futur qui bâtit le passé ? Celui-ci ne reposerait il pas, en partie, sur des fondations dont les seules pierres seraient les prévisions de l’avenir ? Après tout, un tableau par exemple, est fabriqué dans le but de créer une œuvre qui plaira, aux autres ou à l’artiste lui-même, ou qui lui rapportera de l’argent. Mais celui-ci ne s’est pas dit : « Je vais simplement réaliser un chef-d’œuvre ». C’est dès lors le Futur qui influence le Passé, jusqu’à parfois le contrôler. Le Présent, également, contrôle le passé. L’Histoire n’est-elle pas écrite par les vainqueurs ?

    J'aime

    1. Etre cercle n’empêche pas d’être ligne.
      D’ailleurs qui voudrait d’un temps qui ne surmonterait aucune contradiction?
      Quant à la décision de faire un chef d’oeuvre, j’en connais chez qui elle est permanente.
      Tenter ne suffit pas pour réussir, mais comment réussir sans tenter?

      Aimé par 1 personne

  4. Je suis donc j’existe dans le temps, mais jamais, jamais je ne reviendrai et jamais je n’ai été avant d’être aujourd’hui. Le temps puisque c’est compris comme un mouvement. Soit qui tourne ou soit qu’il progresse sur un ligne infinie, n’en demeure pas moins un état incompréhensible par l’homme puisque l’humain utilise sa mémoire pour comprendre le temps. Ce qui est absurde. Le temps ne fait pas partie d’une mémoire. Le temps c’est à mon avis ce qui régit et non ce qui est compris, soit en dedans soit en dehors. Puisqu’une réflexion est différente dans le temps peut on imaginer que des éléments du temps sont intervenus pour en modifier la structure puisque le temps est une action? Ou doit on plutôt imaginer que la réflexion elle aussi est régit par le temps? Peu importe comment voyage le temps ce qui est réel c’est qu’il existe comme un élément présent et que s’il a déjà exister et qu’il existe on peut croire qu’il va continuer d’exister. Donc en conclusion le temps ne se déplace pas puisqu’il existe et que s’il se déplaçait il ne serait pas présent mais déjà rendu plus loin. Le présent est tout ce que nous pouvons comprendre du temps. Ni le passé du temps ni son futur n’existe pour nous. Seul la vie présente existe en réalité. Le temps ne peut donc pas être en mouvement dû principalement au fait que nous en prenons conscience. Si notre conscience ne nous était pas consciente nous n’existerions pas, donc le temps ne peut pas avoir été puisque nous n’étions pas avant d’être, et puisque nous ne serons pas dans le futur. À quoi peut servir le temps autrement que pour établir le présent?

    Aimé par 1 personne

  5. L’univers est-il circulaire et le Temps en fait-il le tour pour revenir à son point de départ, ou au contraire le Temps est-il apparu à l’instant du big-bang et suit-il une expansion linéaire depuis ?
    S’accélère-t-il à mesure de son avancée comme il semble le faire pour nous à partir du moment où l’on réalise qu’il nous est compté ?
    Nous libérera-t-il de son emprise un jour ou finirons-nous noyés au fond du sablier ?
    Questions tournant dans ma tête dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, il suffirait de se retourner pour avoir les réponses, mais gare au retour de balancier…
    Ceci dit, je suis heureuse de vous lire de nouveau !

    J'aime

  6. Un sujet intéressant.
    Il parait qu’on a tous une jambe légèrement plus courte que l’autre. Donc, si on marche dans le désert suffisamment longtemps en ligne droite sans tenir compte de l’orientation du soleil et des constellations, on finie fatalement par tourner en rond.

    Autre exemple: quand on regarde l’horizon, il est plat. Pourtant, il y a de grande chance que la terre soit ronde.^^

    Si on regarde l’histoire par petits segments assez courts, on peut avoir l’impression que le court du temps est linéaire et continu, constant.
    Pourtant, l’homme a toujours les mêmes défauts, les mêmes faiblesses.
    Cette idée que l’homme progresse constamment et évolue avec le temps est un mensonge moderne auquel on peut avoir de plus en plus de mal à croire.
    Et, c’est assez logique que les évènements ont tendance à se répéter de manière assez similaire, avec le même genre d’acteurs qui jouent le même type de rôle dans l’évènement historique.

    Patton était persuadé d’être la réincarnation d’un général romain.
    Hitler était persuadé d’être la réincarnation de Landolf de Capoue (et il était aussi néfaste et méprisable que lui).
    Il était persuadé aussi que Staline était une sorte de réincarnation de Tamerlan (un despote oriental qui avait fait trucider un 5ème de la population mondiale de son temps. Le monde était moins peuplé, mais c’est d’autant plus énorme).

    Subjectivement, quand on dort, ou quand on sombre dans l’inconscient, le temps n’existe plus.
    C’est ce qui a poussé certains chercheurs et penseurs à imaginer que le sommeil pouvait être un moyen simple d’entrer en contact avec les « moi » du passé et les « moi » du futur.
    Certains préconisent , avant de dormir, de se préparer à demander des conseils à son « moi » du futur.
    D’où la célèbre expression « la nuit porte conseil ».

    Je trouve ces idées séduisantes et elles mériteraient que la science s’y penche d’un peu plus près.

    Aimé par 1 personne

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s