Peut-on apprendre à vivre ?

En fait, il n’avait jamais appris à vivre. Il regrettait parfois l’absence d’un lieu où l’on pourrait se rendre pour apprendre tous les gestes. Mais il doutait pourtant qu’il ait si envie que cela de s’y rendre. Avait-il écouté les conseils que les personnes les mieux intentionnées n’avaient cessé de lui prodiguer, malgré l’évidente inutilité de tous leurs efforts ?

Il détestait apprendre. Le simple fait de s’assoir dans une salle de classe, à une place parmi d’autres, sans trop savoir laquelle choisir ni pourquoi, le dissuadait d’avance de tout effort. Il réclamait pour écouter quelque certitude concernant la compétence de l’orateur, qui lui semblait rarement évidente. Au contraire, il pouvait disserter à l’infini sur l’absence de raison déterminante d’écouter celui–ci plutôt que celui-là, ou n’importe qui d’autre. Ce n’était pas pourtant de la paresse. On le voyait souvent continuer une action entreprise avec une énergie qui frisait l’obstination. Mais on le voyait rarement se résoudre à commencer l’action.

Publicités

30 réflexions sur “Peut-on apprendre à vivre ?

  1. L’existence des êtres tels qu’ils soient, n’est jonché que d’apprentissages. Mais tous les modèles ne correspondent pas à chacun. L’individu a besoin d’être guidé, accompagné et non forcé… L’école est un excellent exemple… Elle ne convient pas dans sa manière actuelle, malgré tous les progrès depuis Jules Ferry, à tous les enfants, ni à tous les adolescents, encore moins a certains adultes. Pour apprendre et s’instruire, il faut comprendre cette nécessité, il est nécessaire de le désirer… L’être humain ne cesse jamais d’apprendre à vivre, même lorsqu’il ne s’informe pas. Hors l’éducation intellectuelle, la Nature nous force à nous instruire hors les livres… Cordialement bon 2017.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour, malheureusement très peu d’enfants naissent avec ne maturité. Adolescent le choix est souvent conscient. Nous pouvons apprendre partout et de tout une fois adulte.

      J'aime

      1. absolument Jean Paul c’est un besoin. même si le rien est: quelque chose ..C’est nous qui le voulons.Attirés par? ce qui est en nous.Vous la philo moi ,les arts ..pourquoi?
        La reflexion pose plus de problème à la pensée et,les arts sont plus sensations que réflexions.

        J'aime

  2. La vie est un apprentissage permanent. Chaque jour offre son lot de surprises, d’inédits, de découvertes. L’envie d’apprendre est innée, nul besoin d’apprendre à aimer, nul besoin d’apprendre à se laisser surprendre. Mais je reconnais que parfois l’étincelle vient d’un professeur qui a le feu sacré, ou d’un adulte qui nous ouvre la porte de l’inconnu et nous laisse partir à la découverte. Puis quand le virus est entré, on ne peut plus s’empêcher d’apprendre jusqu’au dernier jour !

    Aimé par 1 personne

  3. Faut-il une vie pour découvrir ce qu’est apprendre et peut-être ce qu’est vivre ? Les tâtonnements, les erreurs, les déraillements faisant partie sans doute du chemin.Je pense à Hokusei qui déclarait que peut-être à cent ans son trait deviendrait peut-être enfin souffle à l’état pur…, jeune enfin ?
    Bonne année et peut-être vivre est la bonne résolution de ce début d’année !

    Aimé par 1 personne

      1. Ce qui à mon sens demeure fondamental Jean-Paul c’est d’avoir le sens inné d’apprendre, de vouloir connaitre pour comprendre le sens même de la vie. Cette démarche qui bien sûr demandera de passer par un cursus scolaire ne fait pas de lui l’unique chemin. On peut faire des études brillantes, être couronné de dipmômes et être un super âne en matière de connaissance humaine.L’individu doit donc apprendre de deux façons, en se « créant » lui-même son programme d’apprentissage qui en s’adjoignant au programme général affinera son domaine de connaissance personnel.
        N-L

        Aimé par 1 personne

  4. apprendre et expérimenter, j’ai peut-être à tort comme une mise en avant de l’expérimenter car je pense à ceux qui ne peuvent apprendre pour des raisons si diverses ( sociales ou cognitives handicap etc…). Est-ce qu’expérimenter donnerait une autre forme à apprendre ? Mais c’est vrai pour penser il faut sans doute toujours un binaire, un couple de termes qui s’opposent et se précisent ainsi l’un l’autre.

    J'aime

  5. avoir appris,Jean Paul oui avec le temps car tout au début de notre vie ,c’est l’instinct qui nous guide,nous domine. En fait nous ne sommes au départ que des animaux et nous apprenons par mimétisme .Notre cerveau nous fait comprendre ce qui est bon ou mauvais .Ainsi nous évoluons bien ou mal selon notre éducation;notre environnement..Voir un bébé dans un orphelinat lorsqu’il n’a pas d’attention et d’amour il lui est difficile de se développer normalement enfin,je crois.

    J'aime

      1. Non pas forcément je pense que quelques fois la sagesse est le mieux vivre,cela se trouvent chez les petites gens les personnes dont la vie est un log fleuve tranquille se posent de multiples questions hum..(.soyez pas fâché) c’est comme un philosophe.L’être plus simple sait vivre ,il apprécie ce que l’existence lui donne il est grand dans sa petitesse et cela ne se trouve pas chez tout le monde.

        J'aime

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s