La liberté consiste-telle à différer ?

Différer était son maître mot. Car la décision la plus facile à prendre est toujours de remettre à plus tard le fait même de décider. Les prétextes sont innombrables et parfois même fort sensés. On prend le temps de réfléchir. L’urgence est mauvaise conseillère. La pression conduit droit à l’échec. La victoire ne récompense-t-elle pas les guerriers qui ont su attendre le moment favorable ? Combien de la sorte n’ont-ils pas gagné des guerres qui n’ont même pas eu lieu, grâce à leur patience, alors qu’ils les auraient sans doute perdues, s’ils s’y étaient précipités ? Ne convient-il pas, avant de partir de savoir clairement où l’on va ? Et ne vaut-il pas mieux, si on ne le sait pas encore clairement, remettre son départ ? N’est-il pas toujours temps de faire ce que l’on aurait pu avoir fait ? Car c’est cela, le grand inconvénient d’agir : ensuite, la chose est faite, et il va en falloir trouver une autre, à propos de laquelle tous les problèmes vont recommencer. Il voyait toutes les choses, et tous les gestes à faire comme des labyrinthes multipliant par leurs carrefours sans nombre la sempiternelle obligation de choisir.

Advertisements

15 réflexions sur “La liberté consiste-telle à différer ?

  1. Rien de vraiment humain ne s’est fait dans l’histoire, et même à l’échelle individuelle, qu’en sachant différer un plaisir (c’est-à-dire indissociablement l’élaborer, le socialiser, le civiliser).

    Jaime Semprun (L’abîme se repeuple -1997)

    J'aime

  2. La liberté serait peut-être dans (le droit à) la différence : non pas « remettre à plus tard » (ce qui s’apparenterait à de la procrastination), mais affirmer autre chose, créer, inventer, décider de ce qui va advenir, ne serait-ce que pour soi-même…

    Par exemple : tout de suite, meilleurs vœux à vous pour cette année 2017 !

    J'aime

  3. La liberté consiste à choisir seul et sans contrainte extérieure. C’est pour cela qu’elle est souvent utopique. Ne s’arrête-T-elle pas où commence celle des autres ?
    Différer son choix est-il meilleur que de suivre son instinct et sa passion, sans réfléchir ? La sagesse approuve, mais avance-t-on ainsi ou bien restons-nous paralysés par les doutes. La liberté de se tromper est parfois génératrice de grandes découvertes. Pourquoi différer le plaisir de vivre en toute liberté ?
    Bonne année 2017 à vous, Je vous la souhaite belle en toute liberté, sans différer !

    J'aime

      1. C’est ça, JPG, merci. Excusez mon savoir incomplet du français, un e ou un a peut faire toute la différence – qui finalement n’est rien que la liberté d’essayer de s’exprimer. Soit, tout est bien sauf l’indifférence.

        J'aime

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s