Existe-t-il des imbéciles ?

La réponse est non, bien sûr. Il n’existe pas d’imbécile. Nul n’est con.

C’est paradoxal, sans doute, mais pourtant très logique. Il suffit de bien comprendre la première phrase du Discours de la méthode de Descartes : « Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée. » Pourquoi ? Mais parce que le bons sens est la même chose que la raison, et que la raison, c’est ce qui définit l’homme en tant qu’homme. La raison, on l’a ou on ne l’a pas. On ne peut pas avoir une demi-raison, ou un quart de raison. Toute la question est de savoir si on est un homme ou non, ce qui ne se divise pas. De ce point de vue, un éventuel imbécile, qui n’aurait qu’une partie de la raison, serait une sorte de sous-homme. C’est-à-dire qu’on ne saurait nier l’égalité de nature des intelligences sans nier l’idée d’homme, et se rapprocher dangereusement du racisme.

Vous me direz que vous avez rencontré des imbéciles, et je vous répondrai dans mon prochain article, promis. Mais en attendant, si vous doutez encore de l’intelligence universelle et également répartie, dites-moi ci-dessous comment vous conciliez l’idée d’homme avec le jugement d’imbécilité.

31 réflexions sur “Existe-t-il des imbéciles ?

    1. C’est drôle, mais fort discutable :sa stratégie me semble pouvoir être considérée comme efficace: elle est surement la femme de droite la plus médiatisée, notamment grâce à Bedos avant même son propos sur la race, elle utilise assez subtilement De Gaulle, et elle vise peut-être un espace politique à la droite du F.N. Tout cela n’est pas bête, même si elle doit pour le faire utiliser et canaliser la bêtise, peut-être même avoir l’air bête.

      J'aime

  1. Et le manque d’éducation, ça ne crée pas des imbéciles? Je crois aux multiples intelligences de Gardiner, et je crois au fait que chacun développe une forme ou une autre d’intelligence, mais je crois qu’on peut être imbécile d’un point de vue moral: être fermé d’esprit, vouloir être méchant, etc… non?

    Aimé par 2 people

  2. Bon jour,

    Au titre de votre article et à l’assertion « il n’existe pas d’imbécile », je reste dubitatif. En effet, le mot imbécile, correspond à : « faible de corps, d’esprit ». (langue française : Alain Ray).
    Déjà, pour moi, l’affaire est entendue: des faibles de corps et d’esprit, qui n’en a pas rencontré, ou côtoyé ? De là à dire qu’une part d’une population est imbécile, pourquoi pas, dans la mesure où l’on prend le sens déjà cité plus haut.

    Puis vous enclenchez sur la raison : « le bon sens est la même chose que la raison ». Le bon sens a ses nuances. Le bon sens de l’un, n’est pas celui de l’autre. Deux bons sens opposés, n’ont de raison qu’à de l’imbécillité. Et «  la raison, on l’a ou on l’a pas ». Cela sous-entend que si l’on a pas de raison, on est quoi ? L’on peut « perdre la raison » sans pour cela se départir de l’entité homme, et être un imbécile ou pas.

    Bref, l’imbécile et la raison font la paire, quand eux deux réunis dans le même sens font bon ménage, car un imbécile qui n’a pas de raison est un fou tout en étant homme. Alors, suis-je un imbécile de déraison ? Sans doute. J’assume.:)

    Max-Louis

    J'aime

    1. A moins d’être privés de tout contact humain,
      tous les êtres humains sont capables d’apprendre à parler.
      Je ne conçois pas d’activité plus difficile.
      Oe tous les enfants réussissent, même s’ils ont
      des parents négligents, peu lettrés, ou peu aimants.
      Je n’hésite pas à dire que l’intelligence de chacun est infinie,
      exactement comme la votre.

      J'aime

          1. En fait l’infini ne peut être que de Dieu. Mais le mal atteint parfois de telles proportions ! Mais l’histoire nous montre qu’il a toujours fini par être vaincu par le bien. Et nous est promis le triomphe définitif de Dieu à la fin des temps.

            J'aime

              1. Merci beaucoup, mais je ne pense pas qu’elle puisse être abîmée. Je n’exprime que du vécu. Ce n’est pas que j’en ai besoin, c’est que j’ai choisi un jour un chemin, qui n’était pas facile au début, mais douloureux et exigeant, et j’ai peu à peu découvert des trésors, une joie, dans la fidélité

                J'aime

              2. Il serait bien sûr naïf de considérer que le bien a vaincu dans notre monde, car les désordres, les injustices, les guerres et leurs atrocités ressurgissent sans cesse. Pourtant ces malheurs même s’ils durent toujours trop longtemps, ont cependant une durée limitée et un nouvel ordre s’établit, même si c’est parfois très douloureusement. Si le mal triomphait vraiment notre monde n’existerait plus. Et j’ai tellement expérimenté l’amour infini de Dieu, sa puissance – et tant d’autres avant moi – que la confiance ne me semble pas une naïveté

                J'aime

  3. Bonjour Mr Galibert,
    A moins d’être né sous une mauvaise étoile, je préfère nommer ainsi une déficience intellectuelle, je suis choqué de voir paraitre ce terme d’imbécile aussi facilement.
    Pourquoi cette attitude ?
    Parce que des personnes n’ont pas eu la chance de vivre dans un foyer qui pouvait leur donner une éducation culturelle ? Ou qu’ils n’ont pas eu des parents auprès d’eux ? Ou tout simplement n’ont pas eu la chance de rencontrer des personnes qui leur ont permis une belle et grande évolution ? Parce qu’il manque de curiosité et d’ouverture d’esprit ?
    N’est-ce-pas alors, un peu rapide et intolérant d’attribuer ce genre d’étiquette sur autrui ? !
    Merci à vous de faire réfléchir….
    Bonne fin de semaine à tous !

    J'aime

  4. tout d’abord,un grand merci, JPaul pour le confort de lecture des commentaires!
    et à ce propos, je me demande pourquoi personne (avant moi, semble-t-il) ne vous a suggéré de changer ce paramétrage….. heu étais-je la seule à m’embrouiller dans les commentaires et trop ‘bête’ pour comprendre sans ce confort de lecture?
    j’avoue que j’ai parfois aussi du mal à ‘comprendre’ vos phrases et j’en viens donc à penser que c’est au delà de mes capacités intellectuelles…..tout en me disant que j’ai d’*autres* capacités (et ça me rassure!)🙂

    votre question du jour me laisse donc ‘perplexe’ car je n’ai pas l’impression que ‘bêtise’, imbécilité, méchanceté soient de même ‘nature’….
    et ça ne semble pas être une question ‘d’intelligence’…..ou alors, effectivement, l’intelligence est utilisée à ces fins-là…..comme nadine morano qui fait peut-être en sorte de ‘paraître’ ‘gourde’ pour être dans la lumière, pour sortir du lot, sortir de l’anonymat comme tant d’autres que l’ON qualifie aussi d’imbéciles…..

    et qu’en est-il du lien entre imbécilité et débilité?
    pendant très longtemps, les personnes (enfants et adultes) dites ‘handicapées mentales’ ont été diagnostiquées, étiquetées ‘débiles et imbéciles’…… et donc dénuées de ‘raison’ car ‘jugée’ incapables de raisonner

    or je suis moi-même parfois incapable de ‘raisonner’ par rapport à ce que je lis ici…..tout en ‘sachant’ que je suis douée de ‘bon sens’ (j’ai d’ailleurs cette rubrique sur mon blog avec toutes une déclinaison du mot ‘sens’😉 )

    de même les personnes sourdes-muettes étaient ‘vues’ comme ‘imbéciles’ parce que le ‘commun des mortels’ ne SAVAIENT pas communiquer avec elles….

    alors pas d’imbéciles ou TOUS des imbéciles? c’est plutôt cette question-là que je me pose…… mais elle revient peut-être au même😉

    J'aime

      1. mais malheureusement je ne fais pas semblant JPaul!
        par contre j’ai sans doute la chance de mieux me faire comprendre que moi je ne comprends ce que je lis🙂
        pourtant j’ai souvent l’impression de répondre ‘à côté’ (hors sujet)
        ce qui me paraît, à moi, ‘évident’ ne semble pas l’être pour tout le monde et j’en ressens un décalage…..
        je lirai bien sûr avec plaisir votre prochain billet et vous dirai ‘ce qui me viendra’, comme j’essaie de le faire à chaque occasion d’approfondir qq chose🙂

        J'aime

  5. « C’est-à-dire qu’on ne saurait nier l’égalité de nature des intelligences sans nier l’idée d’homme, et se rapprocher dangereusement du racisme. » Pourquoi se rapprocherait-on du racisme en niant cette soi-disant égalité de nature des intelligences? La nature ne créé pas d’égalité, elle se concentre sur les infinies différences. Rien n’est jamais égal, semblable par nature.

    J'aime

  6. Tout à fait d’accord ! Bien que certains aient pu voir chez Descartes quelque ironie, ou réserve… Cependant, s’il n’y a pas d’imbéciles, c’est entendu, il y a bien de la bêtise ! Celle-ci, à certains moments, est presque aussi bien partagée que le bon sens cartésien, et parfois chez les mêmes personnes… En témoigne, me semble-t-il, Robert Musil.

    J'aime

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s