Le temps se fait la solitude. Alone time? Tiempo solo?

Le temps

se fait la solitude,

quand le monde est un seul bruit

quand tout le monde est là sans vous.

Le temps, se fait tout doucement la solitude,

quand tout le monde est là, mais ailleurs,

quand tout est vous, sans ailleurs.

quand vous êtes là sans rien

comme un oubli

du néant

Le temps

se fait la solitude,

quand tout le monde est d’accord pour vous laisser…

seul

quand tout le monde est d’accord pour que vous soyez…

seul

<Si quiere traducir este texto en espanol,

(o otra lengua) puede dejarme su texto aqui abajo:

If you want to translate this text in english

(or other), you can let me your text here:>

11 réflexions sur “Le temps se fait la solitude. Alone time? Tiempo solo?

  1. J’aime bien ce poème. Qui n’a senti parfois comme un néant du monde et soi-même comme un néant. Et pourtant c’est précisément là que se situe la rencontre, dans ce vide d’une attente ; l’extrême de la solitude est le lieu même de la plus grande lumière, la condition même de sa présence ; dans l’absolu du silence le jaillissement même du pur Amour au centre de l’âme. Le vide est la condition du plein.

    Aimé par 1 personne

  2. tempo è la solitudine ,

    quando il mondo è un singolo suono

    quando tutti sono lì senza di te .

    Il tempo è la solitudine lentamente ,

    quando tutti sono lì , ma altrove

    quando tutto è si , non altrove .

    quando siete lì senza niente

    come una svista

    il nulla tempo è la solitudine ,

    quando tutti sono d’accordo che consente di …

    singolo

    quando tutti sono d’accordo siete …

    singolo

    J'aime

  3. La solitude…qu’est-ce la solitude?
    C’est laisser emprisonner ses pensées
    Ne pas pouvoir les échanger
    Au milieu d’un tas de monde
    si on ne peut pas s’exprimer
    la solitude devient immonde
    on aurait envie de la tuer.
    Si personne ne sait partager,
    nos rêves,nos idées
    On a plus rien à dire,plus rien à espérer..
    on se sent comme enchainé…
    La solitude est bien cruelle;
    elle joue avec notre cervelle
    pour bien la tourmenter.

    J'aime

  4. Cher Jean-Paul, Que dit le philosophe de la puissance symbolique des images de dirigeants nus courant dans les bars de la police ? Il me semble qu’on atteint là au sublime…  J’ai un second roman qui sera publié bientôt, vraisemblablement en novembre.amicalement Benoît RIVILLON

    J'aime

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s