Le philosophe a toujours tort

A quoi reconnaît-on le philosophe ? Voici un indice aussi simple que facile, et qui fait à chaque fois l’unanimité : c’est celui qui a tort.

Celui qui a raison a un air inspiré. Il ne surprend personne. Il dit ce que chacun pense et attend. En conséquence, chacun comprend tout de suite ce qu’il dit. Souvent, certains lui disent : c’est extraordinaire, j’allais justement dire ce que tu viens de dire. Et tout le monde s’exclame en chœur : il a raison.

Celui qui a tort a l’air très embêté. A chaque fois, au début, pendant assez longtemps, il ne dit rien. Il réfléchit encore, mais nul ne sait à quoi. Puis, quand il se met à parler, il cherche ses mots. On dirait qu’il réfléchit encore pendant qu’il parle, et que sa pensée réoriente sans fin ses mots, vers on ne sait où. Il donne l’impression de ne savoir ni ce qu’il pense ni où il va, parce qu’effectivement, il ne sait jamais d’avance ni ce qu’il pense ni où il va. En plus, lorsqu’il parle, personne ne comprend vraiment ce qu’il dit. Alors, là aussi, c’est unanime. Tout le monde s’exclame : il a tort !

Avoir tort, cela ne s’improvise pas. C’est un métier. Avoir tort, c’est le métier du philosophe.

20 réflexions sur “Le philosophe a toujours tort

    1. C’est dommage dans ce cas, vous ne trouvez pas ? On est tout de même assez fou, si en plus il s’avère qu’on n’est pas raisonnable, qu’on ne trouve pas ses limites, on risque de perdre le peu de ce qu’on a . Et surtout de faire perdre aux autres le peu qu’ils ont dans leur pauvreté. ( à tous les niveaux , matériellement ou spirituellement) . les mots, les discours, tout cela c’est délicat .

      J'aime

        1. C’est peut-être celui de Socrate, mais là ?
          Livre de l’Evangile selon Thomas – Loggion 3.

          1 Jésus a dit :
          2 Si ceux qui vous guident vous disent :
          3 voici, le Royaume est dans le ciel,
          4 alors les oiseaux du ciel vous devanceront ;
          5 s’ils vous disent qu’il est dans la mer,
          6 alors les poissons vous devanceront.
          7 Mais le Royaume, il est le dedans
          8 et il est le dehors de vous.
          9 Quand vous vous serez connu,
          10 alors vous serez connu
          11 et vous saurez que c’est vous
          12 les fils du Père Vivant.
          13 Mais s’il vous arrive de ne pas vous connaître,
          14 alors vous êtes dans la pauvreté,
          15 et c’est vous la pauvreté.

          J'aime

                1. Oui, c’est étonnant ce besoin de se couvrir, sans doute pas le corps, mais quelque chose de vif en nous, ou d’écorché, ou comment dire ? de désemparé ? exposé face à l’univers , peut-être . ce qui a dû légèrement sidérer le ou les premiers hommes, et leur poser de sérieuses questions.
                  au fond , n’est-ce pas encore ce qui se passe, on essaie de recouvrer le fil de notre pensée, et d’un fil d’en faire un habit ?

                  J'aime

                    1. Je ne pense pas. Ce serait plus comme un sentiment orphelin. comme si nous étions nus du fait du manque. D’où le désir, comme l’homme s’habille de la femme, et comme l’homme recouvre la femme. Subjectif, hein🙂
                      pour le dire plus directement, si nous étions parmi les dieux, et je ne vois guère d’autres origines pour les hommes, nous étions pleins de tout ce monde. libres et liés, puis d’un coup on réalise cette nouvelle position de solitude. De quoi se sentir nu, isolé.
                      ( mais ce n’est que mon interprétation )

                      J'aime

  1. Une autre question se pose alors, qui a raison et qui a tord ?
    Car n’y a t-il pas, non pas une vérité mais des vérités ? !
    Celles-ci étant propre à chacun et selon son vécu ? !
    Voilà de quoi méditer Mr Galibert !
    Bonne fin de semaine et bon week-end à vous

    J'aime

  2. j’Adddore… ce sort , au moins son Esprit a compris que son Trésor est bien sorti du « Néant » et que cette Pensée différente le met en force sur le « guépier » ..🙂

    J'aime

  3. Hard Job ! L’humilité sans carapace – la pensée sans l’influence du statut social – le courage de parler ( et de tomber s’il le faut ). Les torts sont pardonnés quand c’est au nom de l’Existence.

    J'aime

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s