L’unité possible du genre humain (un=multiple, 5)

Où est né l’homme ? Et le langage ? Et l’écriture ? Des pays pourraient s’affronter pour avoir sur leur sol cette paternité.

Notre conception d’une unité plurale de l’objet comme de l’événement permet d’envisager une co-naissance de ces entités. Elles sont nées à plusieurs endroits, et à plusieurs moments, mais cela ne les empêche pas le moins du monde d’être une seule et même chose, parce que les choses sont des nuages. C’est comme une main qui traverserait la croute terrestre, et dont on ne verrait que les doigts. Qu’importe au fond que tel ou tel doigt soit le plus ancien ? C’est une question que l’on pose si l’on n’a pas vu la main, l’unité du genre humain. Quand l’humanité saura qu’elle est un nuage, elle sera en paix.

3 réflexions sur “L’unité possible du genre humain (un=multiple, 5)

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s