Connaissez-vous les industries de la vérité ?

L’expression même

fait paradoxe, sans doute,

puisque si elle était fabriquée,

la vérité ne nous semblerait plus si vraie que cela.

Et pourtant,

si vous vous éloignez un instant de l’image romantique

qui voudrait une vérité en soi, existant par elle-même,

et un héros solitaire assez hardi pour la découvrir,

force est bien de reconnaître que toutes nos vérités

ont bien du être fabriquées quelque part.

Comme nous faisons partie

de ces  pays bien rares

où l’on doute des religions,

je vois peu d’institutions

que nous pourrions admettre

au statut si recherché

d’industrie de la vérité.

On aurait pu songer à l’école,

mais Descartes y a appris

tellement de bêtises,

qu’il a du fonder

contre elle

sa méthode

et l’esprit français.

Au fond,

je ne vois que cinq

grandes industries de la vérité

qui soient vraiment indiscutables:

  • La science
  • L’université
  • Le journalisme
  • Le cinéma
  • Et la télévision

Comme vous, sans doute,

J’ai tout à coup l’impression très nette

que l’une de ces institutions s’est glissée là par erreur.

Mais ce n’est pas le cinéma, parce qu’il nous a tout appris,

ni la télévision, puisque tout est vrai dans une télévision.

Mais alors, laquelle? J’ai besoin de votre aide…

19 réflexions sur “Connaissez-vous les industries de la vérité ?

  1. Chaque vérité est discutable non ? Moi j’en vois cinq là discutables, industries je ne sais pas mais
    activité
    entreprise
    fabrique
    usine dont la :
    « la télévision, puisque tout est vrai dans une télévision… » ah bon ? C’est rigolo non ? Ou inquiétant de lire cela mais la dérision est originale et j’aime !
    parce qu’un « j’aime » sur un article qui pose question ne pouvait me suffire…

    J'aime

  2. La télévision nous a tout appris? Elle nous a tout appris sur la manipulation, oui!
    En ce qui me concerne, la seule vérité, c’est l’Amour.
    C’est bien la seule chose qui me rende heureuse ainsi que la philosophie et les réponses en ce qui me concerne se trouve sans nul doute en moi-même.

    J'aime

          1. C’est vous qui avez une longueur d’avance sur moi !😉

            Ou peut-être simplement, c’était votre phrase correspondait à ce contexte précis et c’est moi qui y ait cherché une extrapolation, une généralité car je suis partie du ‘menteur’ au sens littéral et j’en ai entrevu une (dans un contexte très particulier) mais je me demandais s’il était possible que ce soit ‘les autres’ qui le qualifie de menteur … et comme vous connaissez la philosophie bien plus que moi, je me disais que vous auriez pu partir d’une généralité pour nous donner à nous un ‘exemple particulier’ ? (‘nous’, les novices)

            J'aime

          2. (suite) en fait, je pense qu’on pourrait éventuellement se rejoindre sur … les banquiers. Certains ont mis le doigt sur différentes ‘incohérences’ et ce sont eux qui sont poursuivit pour ‘abus de confiance’ !😉

            J'aime

  3. Comme la lame du couteau, la langue (parole) blesse. La lame du couteau est aiguisée par le galet poli par les vagues de la mer. La langue est polie par le dialogue et l’interprétation de l’expression des mots. Sauf que pour les cicatrices l’une est visible et l’autre morale.

    J'aime

  4. Bonjour, merci pour vos articles toujours inspirants.
    Je crois que vous avez oublié un des moteurs de la « vérité » : la légende urbaine.
    Ah mais non, je suis bête, vous avez bien mentionné la télévision…
    (désolé)

    J'aime

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s