A-t-on le droit de juger ?

Nous approuvons la science

lorsqu’elle dit : « je n’ai pas à juger ».

Mais que penserions-nous

de la justice si elle disait :

« Je n’ai pas à savoir ? »

31 réflexions sur “A-t-on le droit de juger ?

      1. D’ailleurs, ce qui semble, c’est que les gens quels qu’ils soient sont plus pris dans un système, qu’ils alimentent de leur inconscience, comme un mauvais pacte avec le diable. Bon, difficile de ne pas « juger » les méfaits terribles, ici ou là. Mais le problème c’est qu’on en ignore les causes, et donc les culpabilités réelles.

        J'aime

          1. En se jugeant, sans se mentir . voir en soi ses propres fautes. ses défaillances, toutes les fois où nous n’avons pas fait selon notre conscience, mais agit dans l’inconscience. Est-ce que cela a à voir avec le repentir ? peut-être . ce qui reviendrait à reprendre en main sa vie, et cette « entité » d’ordre supérieure que chaque homme digne de ce nom porte en lui .

            J'aime

  1. Bonjour. Il est plus facile de ne pas juger que de le faire.(Ponce Pilate, je me lave les mains) Le jugement permet de tenter de faire de notre société des populations dites civilisées. Allons nous laisser les extrémistes de tous bords agir? Devions nous sans juger continuer à voir des camps de concentrations continués les atrocités? Sous peine de se tromper devons nous laisser notre société vivre dans la haine? Devons nous effacer les crimes contre l’humanité? Il est dit: Ne juge pas de peur de n’être pas même jugé…Jugez moi Monsieur Galibert.

    J'aime

  2. Un revolver non! Mettre des gens dangereux hors circuit. Oui .Ne me dites pas qu’en regardant le blanc vous le voyez noir et, vice versa. Peut-on laisse un chien enragé mordre une seconde fois? J’en ai assez que soit trouver toujours des excuses à l’inacceptable. Qu’une atrocité touche un de vos proches. Qu’allez vous faire? Dire que ce pauvre homme a vécu une enfance traumatisante? Allez vous faire une analyse comportementale et lui trouver des excuses en disant: Le pauvre il ne savait pas ce qu’il faisait? Mon frère est mort à 20ans alors ne me parlez pas d’un jugement qui n’est peut-être qu’une vue de l’esprit…..
    Pardonnez mes propos ,jugez les comme vous voudrez mais, là je ne peux pas me retenir.

    J'aime

  3. Juger n’a pas que ses mauvais cotés, cela nous fait aussi parfois rendre compte que nous avions tord. Je suis plutôt sur la même longueur d’onde qu’Eric LN, s’accepter avec ses imperfections un peu plus chaque jour, c’est accepter un peu plus les autres aussi.

    J'aime

  4. « Nous approuvons la science lorsqu’elle dit : « je n’ai pas à juger ».

    Etes-vous si sûr de la pertinence de votre prémisse, qui fait de la science (> lat. ‘scire’, savoir) un acteur désincarné, alors qu’elle n’a de sens que dans son rapport à l’humain ? Par exemple, lorsqu’Einstein a déclaré qu’il regrettait, eu égard à l’épilogue de la seconde/deuxième guerre mondiale, avoir contribué à élaborer l’arme atomique, n’est-ce pas un défaut de jugement antérieur qu’il mettait en évidence ?

    Certes, jusqu’à un certain degré, il importe de laisser à la science la marge nécessaire à son éclosion. La soumettre intégralement à des diktats politiques, comme le fit l’URSS, s’est avéré hautement contre-productif. Mais que faites-vous de l’apophtegme attribué par certains à Rabelais, par d’autres à Montaigne ?

    J'aime

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s