Une grenouille et trois philosophies

Il était une fois une grenouille qui vivait chaque jour très heureuse dans sa flaque.

Cette flaque est admirable, disait-elle, j’en connais tous les détails.

Tous les animaux qui y vivent sont mes amis,

et tous sont de très grands penseurs :

le poisson rouge qui dit « glob »

le crapaud qui dit « bobop »

et la fourmi qui dit

rien

Mais une fois, par hasard, elle découvrit une deuxième flaque.

Stupeur ! terreur ! Elle ne connaissait aucun détail !

Tous les animaux poussaient des cris bizarres :

Un poisson rouge criait « glub »,

un crapaud criait « bubup »

et une fourmi

dormait

Elle s’enfuit sans réfléchir : elle courut et tomba sur une troisième flaque.

Horreur ! Malheur ! Tout était encore plus différent !

Tous les cris étaient vraiment absurdes :

Un poisson rouge faisait « glab »,

un crapaud faisait « babap »

et une fourmi

silencieuse

s’éveillait.

Nous

sommes tous

comme la grenouille :

nous connaissons-nous fort bien

notre flaque : la philosophie occidentale.

Nous avons parfois entrevu les deux autres flaques :

la philosophie indienne et la philosophie chinoise, encore plus lointaine.

Nul encore ne sait par quel hasard propice

nous pourrions nous y rendre

et accepter de les

entendre.

Il y a trois grandes philosophies au moins,

et notre ignorance

n’y change

rien.

11 réflexions sur “Une grenouille et trois philosophies

  1. Philosophie Occidentale ? Interessante definition , j’aurais dit plutot Grecque , a moins que vous vous referez a la philosophie dite moderne (cela est aussi un autre sujet de discussion) dans ce cas ci a mon humble avis , plusieurs ecole de pensees….occidentale cohabitent !
    Et la civilisation arabe ? N’a t’elle point cree aussi une ecole philosophique , que l’on designe arbitrairement comme Philosophie Islamique …. Il est vrai que tout est question de point de vue et …de bottes en caoutchouc , c’est souvent si pratique pour justement enjambes des …flaques.
    Amicalement !

    J'aime

  2. 🙂 c’est joliment dit,🙂
    la Sagesse Spirituelle, le Corps, l’Esprit et l’Âme..
    « la Pleine Conscience » de ce qui Est, en tout et toute chose fondamentale à la Connaissance,
    sur le Jeu du Miroir,
    monter les Escaliers du Sentier, et découvrir son Intériorité… avec ses facultés, ses expériences, s’offrir le Meilleur loin de l’Ignorance, qui mène à l’errance, et se refuse tout effort, sur l’Aventure….
    avec ce Phénomène « armé » d’Amour Supérieur, d’ être au plus de soi-mm, au plus près de l’Humanité : avec l’Œil et le Cœur Ouvert…:)

    J'aime

  3. A noter que la grenouille « vivait chaque jour très heureuse dans sa flaque. » et plus elle découvre de flaques par exemple à la troisième « Horreur ! Malheur ! ». Est-ce que la connaissance rend malheureux? Heureusement, plus on apprend, plus on ne sait rien!

    Quant aux flaques, pour ma part… enfant, j’adorais y sauter à pieds joints… Peut être pour repousser certaines limites!?
    Maintenant, j’évite les flaques… j’ai du perdre une part de mon insouciance depuis. Dommage!

    Aimé par 1 personne

  4. S’il y avait « la philosophie » tout irait bien. Mais, il y a sous cette étiquette toutes sortes de marchandises. Il y a une variété plus grande encore de philosophes. Combien de fois n’entendons-nous pas présenter dans les médias quelqu’un comme « psychanalyste et philosophe » ou toute autre mélange qui ne correspond à aucun diplôme ni à aucune œuvre. Celui dont il est question est au mieux « essayiste » puisqu’il a écrit quelques essais sur divers sujets. Combien en voit-on qui se disent philosophes (toujours sans diplômes, études ou œuvre) parce qu’ils sèment tous leurs propos de citations plus ou moins hétéroclites hors de leur contexte et venues de conceptions incompatibles les unes avec les autres. Un autre ménage à faire serait de séparer ce qui relève de la philosophie de ce qui est construction d’une religion personnelle, ou est même religion tout court (comme ce qui vient d’Inde est n’est qu’une resucée de thèmes indouistes).
    Mais je crains qu’après tout ce ménage, le résultat ne fasse fuir le public tant ce qui reste est aride : imaginez avoir à se taper Platon, Aristote, Plotin, ou Kant, Schelling, Hegel, Spinoza, Leibniz et, par dessus le marché, tout le fatras de la philosophie analytique ou du positivisme logique !

    J'aime

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s