Que pensez-vous de ces trois principes?

1 L’hypercapitalisme est un mode d’extermination

car il nous somme de choisir entre le suicide et la captation de tout le temps de notre existence, puisqu’il ajoute à l’exploitation de notre travail, l’hyperexploitation de nos loisirs. Dans un cas comme dans l’autre, nous n’aurons pas d’existence.

2 Face à l’extermination, toutes les issues sont également bonnes

Reprochera-ton à ceux qui fuient une salle en feu de sortir par la porte de gauche, tandis que d’autres auront fui par la porte de droite ?

Face à l’extermination, il n’y a pas plus de bonne voie que de bonne stratégie, mais tout est bon, jusqu’aux contraires.

3: La gauche c’est l’alliance  des humanismes,

c’est-à-dire l’ensemble des issues vers des mondes humains. (Et il importe peu que certaines semblent contradictoires)

Tout ce qui est humain, (c’est-à-dire d’abord favorable à ce que ’l’homme subsiste, dans sa liberté et son égalité de nature) peut et doit s’allier contre l’organisation de la mort universelle.

 

12 réflexions sur “Que pensez-vous de ces trois principes?

  1. Je trouve le troisième principe gênant dans sa formulation; Finalement, la confiscation des valeurs par un courant quelconque, qu’il soit de gauche ou d(ailleurs, ne me convient pas du tout, on en revient toujours à un mode de faire très peu démocratique das son essence, : si tu n’es pas de gauche, tu ne peux prétendre à être un humaniste, point; Du coup, cela contredit ce qui est écrit avant, me semble-t’il . Cela me fait penser au discours des croyants qui trouvent toujours le moyen d’essayer de vous convaincre que si vous avez une belle pensée, positive ou défendez certaines valeurs, c’est qu’au fond vous êtes un fidèle qui s’ignore…:)

    J'aime

  2. L’humanisme c’est le respect de l’Homme et de sa dignité, qui se doit d’être mis en oeuvre par tous. Je ne pense vraiment pas qu’il soit propre à un parti politique, il y a bien longtemps peut-être mais de nos jours cela n’est plus…

    J'aime

  3. 🙂 cher Auteur de la Pensée, aurais aimé mettre un autre « indice », sur l’issue de secours (lol)
    le mien, en pincée de sel, ou celle qui va vient de la Haut,
    « l’harmonie » dépassant tous les clivages, et s’alliant d’une pertinence de la Connaissance de l’Humain, et son complexe
    de supériorité, ou d’infériorité, devra chercher ses « valeurs » en étant simplement égal à lui-même, avec une introspection personnelle, qui l’emmènera sur une volonté de « faire », avec la fierté d’Être un Soi debout et pas à genoux… où qu’il soit,…
    bon c’est un peu tiré du Ciel, mais qu’à cela ne tienne… il est bien au-dessus de nos têtes, et nos travers..non que le choix du Cœur😉
    pardon, si je m’isole ou me camisole sur votre page… mais c’est toujours un plaisir de m’envoler sur vos airs de la Pensée bien + importante que le reste qui nous détruit par ailleurs🙂 que cette journée vous soit belle à Tous, et Toutes, et à Vous aussi qui êtes sur la Lumière…🙂

    J'aime

  4. Le dernier énoncé est trop rigide, il y a des exceptions. Pour l’hypercapitalisme, je n’ai même pas envie d’y réfléchir, le capitalisme tout court me frustre déjà bien assez.

    J'aime

  5. l’humanisme est-il de gauche? Ou plutôt la gauche politique est-elle la gauche sociale ou encore la gauche philosophique? Ou encore, est ce que l’humanisme doit nécessairement se définir par rapport à la vision gauche droite?
    L’extermination est-elle un concept et une réalité si effrayante qu’elle mobiliserait l’humanisme? Je n’ai pas cette impression. Elle semble apparaitre horrible uniquement lorsque la preuve incontestable de son existence est apportée. Et, pour le plus grand malheur de l’Homme, elle disparait dans l’Histoire. Seul le devoir de mémoire peut agir à contre courant de cette tendance, mais ce devoir tend à s’éteindre avec l’Histoire également, un peu plus tard peut être. Dans ma perception, je pense le (hyper)capitalisme infanticide. Elle désincarne l’adulte dont la communauté forge l’enfant, elle s’attaque au devenir, à la fragilité… elle pervertit comme lors de la création des enfants soldats d’aujourd’hui et d’hier. Elle crée peut être les soldats nécessaires à l’extermination

    J'aime

    1. On ne saurait mieux dire sa tendance proprement inhumaine.
      Non qu’il soit pervers ou cruel, mais simplement
      parce qu’il ne vise que le profit,
      et de ce fait même ne tient
      aucun compte de quelque
      humanité que
      ce soit

      J'aime

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s