Métamorphose d’un point (les questions du bébé 1)

Imaginez un point.

Quoi de plus petit?

Rien, sans doute.

Mais ce rien

serait

déja

tellement

de choses…

Imaginez donc

si vous le voulez-bien,

une chose si petite qu’elle serait invisible.

Dans quel temps croyez-vous donc possible

qu’elle devienne cent milliards de fois plus grande ?

Et dans quel temps, possible qu’elle se mette à vous parler ?

Les cellules embryonnaires figurent parmi ces choses étranges

qui prolifèrent tant et si bien qu’elles finissent par vous adresser la parole.

5 réflexions sur “Métamorphose d’un point (les questions du bébé 1)

  1. Dans la première cellule est contenu l’être tout entier. La taille importe peu puisqu’elle a la possibilité de se dupliquer à l’infini, contenant toutes les informations nécessaires à sa survie. Elle donnera naissance à chaque cellule spécialisée, et toutes alliées formeront un véhicule capable de porter un être pendant pendant une petite centaine d’année, pour un peu qu’il accepte de les nourrir correctement. Le vrai mystère réside dans le fait que cette pensée choisisse ce véhicule à un instant donné, et que cette association soit harmonieuse jusqu’à produire des émotions et des souvenirs… Entre autres !

    J'aime

      1. Cet être pensant choisit son « véhicule », le corps qui le portera durant sa vie. Et leur association sera harmonieuse jusqu’au dernier jour, la plupart du temps. La question est de savoir si cet être (cette pensée) surgit du néant ou non mais son corps lui existe déjà sur cette terre, provenant des éléments de la première étoile ( atomes minéraux protéines et acides aminés) qui se sont organisés pour former cette unité de vie que l’on appelle cellule.
        Le corps matériel ne serait pas grand chose cependant sans la force et l’énergie de cette pensée qui l’habite. Je crains de ne pas être très claire.. Avec mes excuses !

        J'aime

  2. rien n’empêche un point de se sentir en tout point identique aux autres et donc de franchir ses limites . Nous ne sommes nullement nés de l’union de deux cellules mais bel et bien d’un moineau emplumé😉 il n’y a de naissance que dans l’esprit , qui traverse les corps multiples de l’univers, et par conséquent métamorphose cet univers, de proche en proche .

    J'aime

  3. A une vitesse impressionnante, d’une cellule au jour J de la procréation à la naissance s’écoule 9 mois, puis il faut une année, l’année des miracles, afin que le bébé vous adresse la parole. Il faut environ 2 ans afin de confectionner un être capable de se nourrir, marcher et parler et l’aventure ne fait que commencer…

    J'aime

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s