Qu’est-ce qu’un bébé? (lancement d’une réflexion collective)

La philosophie a-t-elle

encore quelque chose à dire sur les bébés?

Ou bien la question est-elle close depuis des siècles,

voire complètement oubliée ?

« Bébé« 

Le mot lui-même

est évité comme naïf, puéril.

Mais depuis quand la philosophie a-t-elle peur des mots?

N’est-ce pas au contraire précisément avec ce mot là que nos questions se posent?

En avoir où pas? Quand? et combien? Comment s’en occuper et comment grandit-il, que se passe-t-il danssa tête?

Comme vous voyez, j’aime nous poser des questions naïves: ce sont celles de la vie

et si nous savions y répondre, ou comment les vivre, nous vivrions mieux.

Je ne renoncerai pas à cette exigence originaire de la philosophie.

Donc, à vos plumes, pour tenter de dire ci-dessous,

honnêtement, ce que c’est qu’un bébé.

Je contribuerai pour ma part,

en essayant de pointer

quelques uns des

paradoxes

. . .

30 réflexions sur “Qu’est-ce qu’un bébé? (lancement d’une réflexion collective)

  1. … un être complet, dépendant entièrement de ses parents dont les parents ont la très grande responsabilité de rendre indépendant …

    J'aime

  2. … sans la cravate !😉

    ‘Entièrement fonctionnel’ (= avec toutes les capacités ‘humaines’) et même plus que beaucoup d’entre nous, qui n’apprenons pas en 2 ans, ce qu’un bébé apprend en 2 ans …

    J'aime

  3. Un être qui a su saisir sa chance. Un être en devenir à qui toutes les possibilités sont offertes, un être de plus à aimer. Un être qui porte en lui la mémoire de toute sa lignée et Ui écrira sa propre histoire avec son sang. Une surprise chaque fois renouvelée, une immense possibilité, un espoir, une vie.

    J'aime

      1. C’est dans le. Livre de l’Evangile selon Thomas – Loggion 4.

        1 Jésus a dit :
        2 L’homme vieux dans ses jours n’hésitera pas
        3 à interroger un tout petit enfant de sept jours
        4 au sujet du lieu de la Vie,
        5 et il vivra,
        6 parce que beaucoup de premiers se feront derniers,
        7 et ils seront Un.

        J'aime

          1. non sans doute , mais si on lit ce qui est écrit, c’est la provenance du bébé , qui comme un voyageur arrive du lieu où est la vie , il arrive ici, il n’est pas conditionné par le monde , pas encore . mais c’est un « vieux » qui lit ça ainsi. l’un sur le départ , l’autre à l’arrivée . les deux proches du même lieu .

            J'aime

  4. Un bébé, c’est un humain qui vient de naître, n’est-ce pas ?
    Si c’est bien ça, alors un bébé est un accident extraordinaire,
    non par sa rareté numérique (puisqu’il en naît 2,4 par seconde sur notre planète),
    mais par la singularité immédiate avec laquelle il entre dans le monde :
    avez-vous remarqué que ce n’est jamais le même être qui naît ?
    La ressemblance des bébés est une illusion qui se dissipe dès qu’on regarde avec un peu d’attention.
    Or cette attention est difficile parce que nous sommes trop absorbés, souvent
    par notre vie même.

    J'aime

  5. Très belle initiative de discussion philosophique sur un sujet qui est particulier à la vie et qui touche principalement ma génération qui va bientôt s’éteindre, disparaitre, ne plus être. Va t’on revenir parmi les hommes après notre disparition. Si la réponse est oui, alors nous allons à nouveau avoir à passer par l’initiation à cette vie en devenant à nouveau des BÉBÉS. Quel horreur. On devrait avoir un genre de diplôme pour service rendu à l’humanité pour toutes ces horribles années passée sur la terre. Ce qui nous permettrait de sauter par dessus l’état de bébé et passer directement à l’âge adulte avec en bagage mémoriel toute l,expérience de vie acquise avant notre disparition. Un bébé-boomer vieillissant.

    J'aime

  6. Mr Galibert vos questions sont tout sauf naives. Car je trouve justement le sujet très sérieux, faire le choix de procréé ce n’est pas quelque chose qu’il faut prendre à la légère. Derrière ce bonheur il y a tant de responsabilités…
    Au départ tout est simple et bien rangé car nous n’en sommes qu’à la théorie mais chemin faisant cela n’est pas toujours aussi facile. Nos questionnement se comblent au fil du temps qui passe et de nos expériences auprès de nos enfants.
    Croyez vous que si nous savions tout nous vivrions mieux ? ! Je ne pense pas, la vie serait à mon sens un peu trop aseptiser, trop bien classé, vide d’émotions, nous nous ennuierions.
    Qu’est-ce-qu’un bébé : Un petit être fragile dépendant de l’adulte, intelligent et courageux.
    C’est aussi la continuité de soi sur cette terre.

    J'aime

      1. Alors plus loin encore, il n’était rien au tout départ juste le désir d’un homme et d’une femme, Mr Galibert.
        Je comprends votre raisonnement une minuscule chose, la réunion de deux cellules sexuelles, au tout départ. Là est bien le merveilleux de la procréation, plus merveilleux encore car deux après cette réunion, c’est un être d’intelligence qui vous parle.
        Faut-il tout expliquer Mr Galibert ? ! Ne faut-il pas mieux vivre pleinement le mystère de la vie ? !

        J'aime

  7. Les aborigènes au temps du rêve nourrissent celui de la naissance. Il se tisse dans le cœur et l’esprit, un lien invisible pour un bébé prêt à venir. Le bébé est conçu spirituellement par le père et il accepte de vivre en étant conçu ensuite ‘alchimiquement’ dans le ventre de sa mère. C’est tous les possibles que l’on accouche avec lui. Il est fragile et porte notre humanité. Sans lui, on n’est plus que des bêtes.

    J'aime

  8. J’ai voulu 3 enfants et je n’ai pas compris pourquoi, même 25 ans après, je ne le sais pas, je ne sais toujours pas ce qu’est un bébé même en les ayant portés; Je suis toujours étonnée de lire tant de certitudes sur ce sujet. Je vous avoue n’avoir que des questions, sans l’ombre d’une amorce de réponse:)

    J'aime

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s