Aimez-vous le milieu?

Le milieu est ce point où une petite action pertinente suffit à opérer un changement complet de la chose, ou sa disparition. Le centre névralgique. Le milieu est le jeu des centres, qui est parfois périphérique,  puisqu’il est le lieu où toutes les périphéries pèsent à la fois. Il ne devient proprement  central que lorsqu’il s’impose, comme point unique et fixe, à l’ensemble des jeux, par une violence radicale. Le milieu est l’espace décisif dans lequel flotte en permanence l’ensemble des centres d’une chose ou d’un lieu.

De ce fait, le milieu est le point de passage. Non seulement le point par lequel tout, plus ou moins, tôt ou tard, finit par passer. Mais encore le point par lequel tout peut passer. Comme s’il était un point d’appui où l’on peut s’adosser pour faire passer tout le reste. Un point qui fait tout passer, un point d’utopie, qui rend tout périmé. Passé. Toujours la conception proprement ludique d’une activité du temps. Le temps ne passe pas : c’est à nous de le faire passer.

Advertisements

2 réflexions sur “Aimez-vous le milieu?

  1. Oui, il existe un centre. Un point, un milieu, un endroit précis où se situe l’essence. Et ce point peut en effet soit se déplacer, soit disparaître, soit tout dévorer. Mais parfois il est tellement envahissant qu’il porte à faire tourner en rond, jusqu’à ce que… Une pointe de compas le blesse, le pique, et alors s’ingénie à se déguiser jusqu’à ce qu’il soit vu.

    J'aime

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s