Aimez-vous le milieu?

Le milieu est ce point où une petite action pertinente suffit à opérer un changement complet de la chose, ou sa disparition. Le centre névralgique. Le milieu est le jeu des centres, qui est parfois périphérique,  puisqu’il est le lieu où toutes les périphéries pèsent à la fois. Il ne devient proprement  central que lorsqu’il s’impose, comme point unique et fixe, à l’ensemble des jeux, par une violence radicale. Le milieu est l’espace décisif dans lequel flotte en permanence l’ensemble des centres d’une chose ou d’un lieu.

De ce fait, le milieu est le point de passage. Non seulement le point par lequel tout, plus ou moins, tôt ou tard, finit par passer. Mais encore le point par lequel tout peut passer. Comme s’il était un point d’appui où l’on peut s’adosser pour faire passer tout le reste. Un point qui fait tout passer, un point d’utopie, qui rend tout périmé. Passé. Toujours la conception proprement ludique d’une activité du temps. Le temps ne passe pas : c’est à nous de le faire passer.

Publicités

11 réflexions sur “Aimez-vous le milieu?

  1. Oui, il existe un centre. Un point, un milieu, un endroit précis où se situe l’essence. Et ce point peut en effet soit se déplacer, soit disparaître, soit tout dévorer. Mais parfois il est tellement envahissant qu’il porte à faire tourner en rond, jusqu’à ce que… Une pointe de compas le blesse, le pique, et alors s’ingénie à se déguiser jusqu’à ce qu’il soit vu.

    J'aime

  2. Le milieu est un concept qui appartient au monde du numérique.
    Il est en ce monde là … tout comme vous le décrivez.

    Et donc
    n’est qu’une illusion propre à asservir ceux qui le croient valide au-delà.
    Ce qui permet de masquer le fait que 
    loin d’être un point,
    dans le monde où se trouvent nos pas et même nos pensées non numériques,
    l’équilibre est un lieu,
    et que ce n’est que dans les domaines où l’homme à « importé » le nombre
    que l’équilibre est irréductiblement instable.

    Le milieu est de quoi radicaliser la pensée
    et définir ce qui est ou n’est pas irré-médiable.

    [dans le périmètre de l’école, il y a
    des enfants qui « ne comprennent » jamais
    – traduire « ne laissent jamais entrer en eux –
    le concept de point
    tel que la géométrie usuelle le définit
    (sans dimension)
    et par exemple n’admettent jamais
    même une fois persuadés – c’est à dire violenté par la raison –
    que l’instant du dépassement d’un corps par un autre qui se meut plus vite (d’une façon constante) que lui
    ne dure … rien.
    Ces enfants sont exclus d’un monde
    mais ne perdent pas celui où tout est lieu
    qui vaut largement celui qu’on cherche à leur inculquer.
    Pour eux, pas de juste milieu, périlleux, idéal, … à gagner ou conquérir.
    A eux peut-être un peu plus de sérénité ??

    J'aime

      1. L’école
        dans son état actuel
        de laisse guère le choix
        ni à l’élève
        qui doit accepter le concept tel qu’il est … normalisé
        ni au professeur
        qui doit faire entrer ça dans le crâne de celui qui résiste … pour lutter contre l’échec scolaire* (sourire)²
        par tous les moyens (de plus en plus intrusifs grâce progrès des neuro-sciences-pédagogiques et des technologies de captation de la perception**.

        *on remarquera ici l’absence de propriétaire de cet échec
        en fait on vise ici l’échec de l’élève … alors qu’il est à minima en partie celui de l’école.
        ** dont le rendement est curieusement (sourire)² décroissant.

        Pour répondre plus précisément
        ce choix il s’exprime dans la résistance à l’apprentissage
        et par exemple
        dans la contradiction de la parole du maître.
        [mille excuses pour ces développements … excessifs]

        J'aime

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s