Le réel est-il négligeable?

Face au réel, toute essence est négligence. Nous ne saisissons jamais dans le monde que la forme des choses, leur limite externe, leur silhouette. Tel se croit le propriétaire d’un champ qui n’en détient jamais que l’acte de propriété, à savoir quelque feuille de papier dont la valeur tient tout entière dans le fait d’être généralement tenue comme concernant le dit champ. Qu’a-t-il payé en l’achetant sinon une surface, une vacuité dûment délimitée sur un plan cadastral ? Il peut certes s’y trouver, mais toujours par hasard, sans la moindre relation à chaque touffe d’herbe. Le voici vendant son champ. Mais chaque insecte qui s’y trouve se voit-il vendu ? « Qu’importe, répondra-t-il. Je n’ai que faire des insectes, tout comme mon acheteur. Nous sommes d’accord sur une surface, sur un emplacement, sur un rapport et sur un prix. De ce fait même, nous sommes d’accord pour négliger tout ce qui dans le champ ne modifie en rien les grandes caractéristiques calculables qui nous permettent de le mesurer et de nous accorder. » Et c’est cela précisément le réel : ce dont la quasi totalité nous semble parfaitement négligeable.

11 réflexions sur “Le réel est-il négligeable?

  1. Déjà que le « réel » de la voute céleste n’est qu’apparence, pour moi la réalité est un ujet bien trop vaste pour s’y arrêter ainsi en quelques lignes. Négligeable ne serait pas le terme que j’utiliserais, ce serait mépriser l’environnement dans lequel je vis, soit la planète terre. J’utiliserais les mots :  » n’est qu’une forme d’apparence ». Et il y a tant d’autres mots à ajouter, c’est trip restrictif.

    J'aime

      1. Si puisqu’il existe sous une autre apparence. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a rien🙂
        Je prenais les étoiles et leur dispsition comme exemple. N’avez-vous jamais été voir dans un planétarium, entre le réel et l’apparent ? Une visualisation de notre espace qui illustre très bien votre propos. A mon avis bien entendu🙂

        J'aime

  2. Tout existe car rien n’existe, c’est du pareil au même. Ils sont d’essence identique, deux totalités qui divergent seulement d’une virgule. Tout sur tout. Seulement un ……..? devant lequel je suis nu, solitaire et muet.

    J'aime

  3. Le réel revêt l’apparence que nous lui donnons, et moi suis-je réel, ne suis-je pas qu’une apparence face aux autres apparences?

    J'aime

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s