L’infini des nuages

Parfois le nuage se pose et fond le ciel entier en une masse indistincte. On vit alors dans le nuage, avec l’impression d’un ciel bas et lourd, comme le couvercle de Baudelaire. Le ciel se confond tant avec l’air qu’il rend le vide opaque et nous prive des lointains. Notre premier besoin est le ciel d’altitude, qui met de l’esprit dans nos vues. Car même si nous l’omettons du regard, le ciel est toujours là comme une indifférence de l’infini.

Peut-être n’omettons-nous que ce qui nous méprise : cet infini qui nous surplombe. Nous n’avons fait des dieux que pour oublier l’infini. C’est en ce sens que la métaphysique est la meilleure des trahisons du métaphysique.

15 réflexions sur “L’infini des nuages

  1. Juste une petite précision : moi, j’aime cette impression d’infini.. et ce ne sont pas les hommes qui ont créé Dieu ou les Dieux.. ce serait plutôt l’inverse, non ??

    J'aime

      1. Dieu est carrément l’infini !! imaginez le symbole mathématique de l’infini.. pas de début pas de fin…
        la lumière absolue, c’est l’infini absolu.. c’est le bien absolu.. vous rajouteriez peut être l’utile absolu ?? sais pas.. pourquoi pas ??
        Savez vous que dans la kabbale, les valeurs numériques de la lumière et de l’infini sont identiques ?? 207 si je me souviens bien..
        L’infini ?? on peut juste en avoie une idée.. et encore, je dirais une très très vague idée……

        J'aime

  2. Je trouve votre article très juste. Dieu/les dieux sont des entités servant à contenir l’infini car celui-ci n’est même pas « supportable » pour la raison.
    Le ciel que nous voyons n’est pas l’infini mais seulement l’idée ou une partie de l’idée qu’on s’en fait. Qui peut voir l’infini ?

    J'aime

  3. L’idée que je préfère est celle « d’indifférence de l’infini » : nous devrions toujours rester bouche bée, les yeux vers le ciel. Au lieu de cela, nous passons, dessous, l’air de rien… L’idée de dieu est peut-être aussi une création de ceux que le ciel ne laisse pas indifférents.

    J'aime

  4. Certain que pour nos esprits limités, la notion de l’infini est difficile à appréhender, ce qui ne veut pas dire qu’il n’existe pas. Là dessus, je suis tout à fait d’accord avec Pati, Dieu nous a crée et à son image qui plus est. D’ailleurs, Dieu, l’Univers, le Cosmos ou la Nature ne sont ils pas une appellation différente de cette force créatrice ?
    Et le signe de l’infini, le 8 couché, lemniscate, décrit bien ce quelque chose qui s’autogénère en permanence.

    J'aime

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s