Quelle est la vraie couleur des choses ?

La vue se donne comme cette évidence qui nous donne toutes les choses du monde. Et ces choses se délimitent les unes les autres par leur couleur. L’une commence où l’autre cesse sur le plan uni et sans faille de la perception. C’est pourquoi rien ne montre mieux que l’expérience de la couleur la différence radicale entre le monde et le réel.

Car dans le réel, si l’on en croit la science, la couleur suppose un bain de lumière pour percuter la chose, et un œil pour en capter les rebonds, à quoi j’ajouterai des mots, pour en délimiter les nuances. Ainsi la chose rouge est celle qui n’absorbe pas la partie de la lumière que nous percevons et désignons comme rouge, mais qui la réfléchit, en sorte que nous la percevons. Aucune chose réelle n’est de sa couleur dans le monde

Quelle serait la couleur des choses sans la lumière, sans l’œil et sans les mots ? Un gris terne où toutes les couleurs se fondraient ? Un noir profond où toutes s’enfouiraient ? Un blanc radical dont toutes s’enfuiraient ? Le photographe a donc raison : le monde est en couleur et le réel en noir et blanc.

17 réflexions sur “Quelle est la vraie couleur des choses ?

  1. Votre texte me touche car , écrivain et photographe, j’ai expérimenté cette année, une perte de vision catastrophique, en voie de se résoudre après un décollement de rétine et trois opérations consécutives; Cette expérience ô combien traumatisante a été une source de richesses infinies pour explorer le monde autrement et continuer malgré tout de faire;, En photos, entre autres et pour ne pas abandonner mon art, j’ai fini par inventer ou récréer imaginairement ce qui était impossible à percevoir pour faire mes images, comblant les zones manquantes avec ce qui aurait dû être là. En recouvrant la vue sur mon oeil gauche ( le droit est en voie de rédemption !), je me suis aperçue que tout ce que je voyais avant était une forme de fabulation, formes et couleurs, et mon propre visage y compris, lequel s’était fondu dans une image plus proche du dessin que d’une forme de réel.En perdant la vue provisoirement, je me suis aperçue aussi que la nuit n’existait pas! A sa place vivait un monde bizarroîde de taches plus ou moins lumineuses, très surréalistes que j’aurais aimé dessiner si j’en avais eu le talent. Mais au delà de tout cela, ce que l’écriture et la photographie m’o,t appris, c’est que le réel n’existe pas🙂 !
    Bien à vous

    J'aime

  2. Bonjour Jean Paul
    C’est un vaste sujet , surtout qu’a cela il manque ce qui est par nature , la fluorescence et la phosphorescence . Je suis oh combien d’accord avec Phédrienne
    Bonne journée à tous

    J'aime

  3. Bonjour Jean-Paul,

    J’ai étudié la physique, ce que nous croyons être jaune pourrait être vert pour un oiseau, Nos œils sont différents, mais c’est vrai que c’est la lumière qui donne la couleur, sans la lumière pas de couleurs…

    Bonne journée

    J'aime

  4. la différence entre le monde et le réel m’échhappe dans ce que vous dite , et que dire de l’usage de l’encre en orient (japon, chine) et de même pour la couleur qui est culturelle et une refonte des choses avec ce qui est à portée de main, , on puise dans le monde pour recréer nos sensations , de même on peut s’empêcher de voir les couleurs , de les reconnaitre , il y a bien du culturel, et serait ce ce que vous entendez par « monde  » ?
    mais l »écriture de cde ce texte me touche beaucoup ! (rebond)

    J'aime

  5. Nous prêtons aux uns et aux autres des sentiments qui nous appartiennent, osant même prêter à un artiste ce qu’il est censé avoir voulu exprimer, sans même nous interrroger sur le fait de savoir s’il avait une quelconque intention en créant son (?) oeuvre. Nous ne sommes pas l’objet de nos études, et ce que nous croyons être n’est que ce que nous imaginons percevoir. Les couleurs n’ont de réalité que celle que nous leur prêtons, ou pire, que nous leur donnons. Que serait Dieu si nous le nommions autre, et serait-il seulement si nous ne le nommions pas ?

    J'aime

  6. Bonjour ! et lorsqu’on est daltonienne comme je le suis on ne voit vraiment pas les couleurs comme tout le monde .
    A chacun sa perception du monde …
    Merci pour ta seconde visite 🙂

    J'aime

  7. Je me suis posée cette question (et je me la pose encore) lorsque j’ai appris en cours de physique, ce qu’étaient les couleurs. En plus, selon l’espèce on ne voit pas les mêmes couleurs… Plusieurs mondes ? réels, irréels ?
    Belle soirée

    J'aime

  8. il apparaît que les couleurs ont un pouvoir physique, physiologique et psychologique sur tout ce qui vit (voir l’utilisation qu’en font les caméléons et certains insectes ..sourire

    J'aime

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s