PSYCHANALYSE : Il n’y a plus que du temps … 6… La réduction analytique

La réduction analytique vise à explorer chaque homme comme un temps propre, en postulant deux réductions : l’espace mental, malgré ses profondeurs, n’est jamais que le temps de l’existence, et ce temps se réduit à son tour aux discours émis et reçus. Freud réduit l’espace au temps, puis le temps au verbe : l’analyse est l’inverse de la genèse. Mais ce temps est celui d’un travail, à la fois intime et perpétuel : mon inconscient travaille même lorsque je dors. Freud a découvert le temps de l’imagination comme le seul temps constant de l’existence humaine.

Avec Einstein et Freud, l’homme et le monde se redéfinissent et s’ajointent dans une nouvelle exploitabilité, parce que chaque homme devient le temps de toutes choses. Non seulement chaque chose, en tant que marchandise, est un temps de travail, mais je suis moi-même toujours au travail, y compris durant mon repos ou mes loisirs, pour peu seulement que j’imagine, ce que je fais constamment, même lorsque je dors.

10 réflexions sur “PSYCHANALYSE : Il n’y a plus que du temps … 6… La réduction analytique

  1. Mais si l’on meurt, que se passe-t-il ? Est-ce que le temps continue ou non. Qu’est-ce que c’est le temps ? Un mot ? S’il n’y a pas d’éxistance, y a-t-il du temps. Si l’éxistance ne finit jamais, si l’éxistance n’a jamais eu un commencement (l’univers), alors, est-ce qu’il y a du temps réelement ? Et, si l’univers a commencé avec un « big bang » qu’est-ce qu’il y avait auparavant ? Est-ce qu’il y avait du temps ? Je vous prie de m’éxcuser, je ne m’exprime pas bien en français.

    J'aime

    1. Si
      nous
      considérions
      que chaque homme
      est un peu comme un monde,
      son temps s’arrêterait avec lui
      mais les autres temps continueraient
      et formeraient le temps, comme fédération des temps
      Même chose pour notre univers: il a pu naître alors que d’autres univers
      existaient déjà, tout comme il pourrait disparaître, alors que d’autres persisteraient

      J'aime

  2. Bonsoir .Bien fort celui qui a des certitudes …Je n’ai de certitudes en rien ..le renouvellement ce n’est qu’une suite de recommencements que ce soit dans le temps,la philosophie,la vie.Je ne suis pas une inconditionnelle de Freud et Einstein était à mes yeux plus grand ..n’oublions pas Einstein

    J'aime

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s