L’ontologie est l’inverse de la métaphysique

La métaphysique du rien est la tragédie des contradictions

entre  en haut l’être, à gauche le réel

à droite  le monde

et en bas le

néant.

Chacun est pur, entier

tel un principe unique et exclusif.

Vive est la lutte entre le bien et le mal, impitoyable,

car l’extermination oblige à l’utopie et condamne  à la guerre.

 

L’ontologie

du quelque chose

est le jeu des mutations

entre en haut, le sens, à gauche,

l’infini, à droite, la chose, et en bas,

le vide. Chacune est mille choses,

et toutes, au fond, sont l’infini

Multiplicités en mutations

Complicités en libre jeu

Sens des différences

la paix

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s