METAPHYSIQUE DU BONHEUR (Ontologie négative 9)

    Faut-il avoir horreur du vide, ou au contraire le rechercher, comme l’ami de la pensée, et le complice du bonheur ? Souvent le vide a partie liée avec l’angoisse, car il est, comme elle, cette lente, fatale et  totale extension du sentiment de vacuité. Mais faut-il pour penser, et même pour être heureux, éviter un tel trouble ?

    Le vide, comme angoisse, est une introduction directe à la question même de la métaphysique : pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Car cette question n’a de sens que si l’on peut supposer qu’il aurait fort bien pu n’y avoir rien. Aussi, bien des philosophes ont-ils préféré nier le vide. Dans La pensée et le mouvant, Bergson proposait même de le concevoir et de le répudier comme un malentendu, à la manière de Descartes, qui expliquait que nous ne jugeons la cruche vide que parce que nous y cherchons de l’eau, alors qu’elle est pleine d’air. Le vide ne serait que l’absence de ce que nous cherchons, la négation arbitraire d’une présence sans intérêt pour nous. Il conclut que le rien est le tout plus une négation, en sorte qu’il n’y a jamais eu de vide, et encore moins de vide absolu.  Bergson récuse ainsi l’idée qu’il y aurait pu n’y avoir rien et coupe court, pour notre tranquillité, à la question métaphysique. Mais est-ce bien l’intérêt de la pensée et du bonheur ?

10 réflexions sur “METAPHYSIQUE DU BONHEUR (Ontologie négative 9)

  1. Le sentiment de vacuité ne me semble pas se rapporter au « vide ». Il est plutôt lié à l’absence d’un équilibre existentiel…ou aussi à une absence d’harmonie dans l’environnement. En tout cas une discordance pathologique…Kateb Yacine ( auteur de « Nedjma ») écrivait: « un seul être vous manque et le monde est dépeuplé. »

    J'aime

  2. Mais le vide rencontré est il le même pour l’un comme pour l’autre ? Dans mon atelier d’art thérapie, je rencontre des personnes tellement angoissées par le vide de la feuille blanche, que je me dois de les aider à y laisser une trace pour lutter contre cette terrible sensation. Pour d’autres, ils s’evertueront à remplir chaque partie blanche…remplir, remplir, remplir ne pas laisser de place à un vide… Mais le vide pour l’un est il aussi réel pour l’autre ? Une histoire de plan et de réalité non ? L’homme lutte contre un vide intérieur…un vide parfois synonyme de mort… Vide/angoisse/mort… lutter contre ce qui fait tellement peur !

    J'aime

  3. le relativiser comme on dit (un peu rapidement souvent) le contextualiser, le mettre en situation. Rien n’est jamais totalement vide mais seulement vide de, comme le souligne Descartes, mais vide de, ce n’est pas rien, c’est bien du vide… (un seul être vous manque…) ce qui manque donc, l’absent est celui qui appartient au groupe et lui manque… de là à dire que le vide pose question au désir… ?

    J'aime

      1. Pour décrire les affinités électives du désir et du vide, on pourrait peut-être tirer parti de l’idéede vacuité, en entendant par là une plasticité, aussi distante au fond du manque d’un objet, dans la lignée de platon à Lacan, que des plénitudes de flux du désir deleuzien. Il s’agirait de comprendre pourquoi, sous la précision de l’objet de tel ou tel désir, le désir en général p e u t tout désirer. Cette puissance du désir pourrait-elle être une telle vacuité?

        J'aime

  4. Bonjour Jean-Paul !

    Ciel, c’est très compliqué chez toi, très existentiel ! Je ne suis qu’un philosophe du dimanche.

    Je dirais simplement que l’on ne peut apprécier vraiment le bonheur que si l’on a connu le malheur: à toute chose il faut une échelle de comparaison !

    Bonne fin de journée,

    Pierre

    J'aime

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s