L’être est-il une révolte?

L’être se distingue des illusions mondaines par sa nécessité. L’être, comme le monde, et comme en général tous les riens, existe sans exister. Soit. Mais, à la différence du monde, l’être est nécessaire. C’est en effet par nécessité qu’il existe et qu’en même temps il n’existe pas, alors que le monde est indéfiniment contingent, au gré des locuteurs qui l’inventent et l’amendent en  leurs récits. Le monde est comme un chaos fort sage, auquel l’être s’oppose, tel un ordre rebelle. Où le monde est la cacophonie de tous les mondes possibles, l’être se veut unique, et identique pour tous. A ce que chacun peut imaginer, il oppose ce que tous doivent concevoir. A la totalité, infiniment divergente, des pensées possibles, il impose l’universalité, forcément convergente, des pensées nécessaires. A ce que chacun désire, il oppose ce que nous devons tous vouloir, et rappelle, par delà le vrac immense de ce que chacun fait, le peu que nous devrions tous faire. Il n’est donc d’être qu’opposé.

C’est pourquoi, à la différence du monde,  l’être ne prétend jamais être tout. Il assume volontiers le paradoxe, voire s’enorgueillit de n’être rien. Car mieux vaut être rien qu’être de ce monde. Et effet, il vaut sans doute mieux être rien en sachant ce qui devrait être, qu’être rien en oubliant ce qui est. Etre, c’est préférer le rien de la mémoire à celui de l’oubli. C’est préférer le réel au monde, alors même que le monde est, par vocation, toujours préférable au réel, puisqu’il a été formé pour nous en consoler.

5 réflexions sur “L’être est-il une révolte?

  1. La lecture de l’ensemble de cette page résonne comme un écho à ce dans quoi j’aime me promener et me fait dire que je n’ai certainement pas fini d’en recevoir les échos. En tous cas une réjouissante invitation à donner forme plastique à ces échos.

    J'aime

    1. Si le réel est ce qui existe avant les mots,
      le monde est ce que les mots établissent.
      un cocon pour vivre, bien au chaud
      parmi les choses baptisées.
      Le monde est imaginaire,
      mais si plaisant:
      chacun
      peut s’en faire un
      à sa guise

      J'aime

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s