L’art plastique les choses

Qu’est-ce qui nous préserve de l’éclat des choses ? La routine, cette gangue de mort qui rend toutes choses domestiques. Grâce à la routine, nous n’avons rien à redouter, rien à attendre, rien du tout. Routines et procédures nous éloignent infiniment de toute réalité. Le comble de la routine est le spectacle, fascinant point de défilement qui nous dispense toutes les images en nous dispensant de tout réel.

L’autre monde est notre monde, parce que la routine nous a déshabitué d’y vivre. L’autre monde consiste à se réveiller d’un coup dans le réel. Notre réel. Un réveil immobile. Comme un voyage sans distance. L’art fait éclater les choses qui éclataient fort bien sans lui, parce qu’entre temps la routine les a rendues opaques.

Ce qu’il faut exploser, c’est le monde. L’autre monde, le vrai, le seul, c’est le réel. Tout doit disparaître, et il ne faut toucher à rien, parce que c’est notre image du monde qui doit disparaître. Ce qui est insupportable, c’est ce que nous avons fait du réel.

16 réflexions sur “L’art plastique les choses

  1. Excellent titre ( « j’achète », comme dirait l’autre…). Oui, craindre la ou les routines(s). Qui nous empêchent souvent de penser. Mais dans ce monde d’hyperchoix et cette « Liquid Life » dont parle Bauman, n’est il-pas salvateur de se reposer parfois sur les routines ? La jungle sans chemins est assez fatigante, et c’est sans doute une question de dosage. Jouer de la machette oui, mais pas tout le temps.

    J'aime

  2. La routine est aussi fidélité, loyauté à un ordre hérité. Elle domestique, enferme, enserre, et toutes les formes, la gestuelle employées pour s’en débarrasser est un grand moment artistique, en tout cas un moment de créativité. C’est dire que l’art est une puissance libératrice.

    J'aime

      1. j’aime l’alternance entre routine et surprises , recherche,
        la routine pour moi est un lâcher prise mais elle ne doit pas durer trop longtemps
        vive la curiosité les tentatives …
        j’aime répondre aux clins d’oeil de la vie

        J'aime

  3. la routine est une sécurité pour la plupart des gens, ils sont ainsi bien conditionnés, et restent bien dans les normes, sans souhaiter en sortir de crainte de se rendre compte que leur routine, les éloignent tout simplement de la Vie..

    J'aime

  4. Oui, la routine est sécurisante ! on peut vivre de routines « terrestres » et, néanmoins, regarder le monde, les choses avec un oeil à chaque fois neuf, un oeil qui rend poétique la vie, un monde de beautés et de gestes tendres ! Doit-on troubler le monde pour autant ? Ne pas être dupe ne suffirait-il pas et s’accorder avec ce qui nous entoure sans forcer tomber dans l’excès ? juste des questionnements à deux balles hein😉

    J'aime

  5. « L’art fait éclater les choses qui éclataient fort bien sans lui, parce qu’entre temps la routine les a rendues opaques.  » Oui ! Mais est-ce la routine qui rend les choses opaques, ou les gens qui,routine ou pas, ont la malheureuse capacité de s’habituer à tout et de devenir alors aveugles et sourds ?

    J'aime

    1. Peut être ni la routine ni les gens, mais le monde.
      C’est votre expression « aveugles et sourd » qui m’y a fait penser.
      Car où faut-il être pour être ainsi aveugles et sourd au réel?
      dans un autre lieu, réel sans l’être, que nous mettons à sa place: le monde;
      confortable, egocentrique et usuellement délesté, par l’imagination, de tout ce qui me dérange.
      A bientôt…

      J'aime

  6. Donc s’il faut se contenter de la routine, on se demande bien pourquoi des artistes ont fait éclater les traditions bien pensantes et reconnues ( par exemple les impressionistes par rapport à l’art académique, ou les expressionistes allemands qui se sont faits qualifier de dégénérés par rapport à la norme « officielle », celle de l’art nazi… ), il aurait été beaucoup plus confortable, d’être « conforme ».ou « décoratif », plutôt qu’affronter la vindicte publique: peut-on dire que les choses qui éclateraient fort bien sans l’art,?? alors que le vrai art est justement au premier plan de la contestation – et plus généralement le moteur d’un renouveau par rapport aux idées reçues ..

    Aimé par 1 personne

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s