Pour une croissance insolente de la pensée

Soyons résolument comme la vie : prolixe, prolifère et prolifique. Créons comme elle : gaiement et sans trier. Car c’est au fond terriblement joyeux, que tout cela puisse être. Et c’est au fond terriblement plaisant que l’on puisse, par la pensée, adopter tous les chemins possibles, et répondre à cette pluralité des possibles par une pluralité de notre pensée. Penser, c’est pouvoir tout être.

Le peut-être n’est pas une triste modestie, mais une terrible gaîté, une sérénité. D’où la joie, proprement spéculative, de l’hypothèse la plus tordue, du paradoxe, de l’idée qui est terriblement tirée par les cheveux : il y a dans l’invraisemblable comme une fête, comme un festin pour la pensée, parce que seul le plus saugrenu peut ouvrir d’un grand coup tout un univers de possibles. Et ça c’est fête, c’est bénédiction, c’est pain béni pour la pensée.

Pensons donc en tout sens. Croissons et multiplions sans compter. Soyons prolixes, inventifs et généreux. Créons sans supprimer. En cas d’erreur, n’effaçons pas : contentons nous de créer autre chose. Laissons être tout ce qui veut être. Aidons-le ; même sans raison. Enfantons ; même par erreur. Soyons toujours du parti de ce qui peut-être, face à ce qui interdit tout. Contre le fameux rasoir, la ludique prend résolument le parti de la barbe d’Occam : il faut multiplier les êtres sans nécessité.

Extrait de Jean paul Galibert, l’idée de ludique, livre numérique, Publie.net

Une réflexion sur “Pour une croissance insolente de la pensée

  1. Merci pour votre commentaire sur ma page. Je découvre avec joie notre intérêt partagé pour le problème du jeu – s’il est encore permis de parler de « problème ».

    J'aime

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s