Extension du domaine de la pensée

Personne, et c’est très dommage, ne se demande jamais ce qu’en pense la puce. Non pas la puce en général, non pas l’espèce abstraite des puces, ou son  échantillon moyen, mais cette puce-ci, qui est si peu importante que personne ne l’a remarquée. Évidemment la question semble absurde, et récusée par le fait que les puces ne pensent pas : il serait absurde de prêter la pensée à la puce. Il n’y aurait pas lieu de poser la question et nous pourrions nous rendormir tranquillement.

Je  veux bien que les puces ne pensent pas, mais, à supposer que les puces pensent, nous intéresserions-nous de quelque manière que ce soit à la pensée de cette puce-ci ? Nullement, en aucun cas. Quelque chose se révolte en moi à l’idée que je puisse prêter attention aux opinions de cette puce-ci. Pourquoi ? Eh bien, je crains que ce soit simplement parce que cette puce-ci est trop petite.

Et puis, si je devais me soucier de l’avis de cette puce-ci, pourquoi ne pas consulter la paramécie ou n’importe quel autre de ces animaux unicellulaires, qui se trouvent par millions dans la moindre goutte d’eau, ou la moindre parcelle d’air ambiant ? A la limite pourquoi ne pas demander l’avis de l’électron, de chacun ses composants, et, au-delà, de chacun des points mathématiques que l’on pourrait définir ? Pourquoi ne pas étendre à tous les points de l’univers la généreuse consultation  entamée pour cette puce-ci ? Il y aurait là comme un dissolution absolue, une dissipation complète du siège de la pensée. La pensée s’étendrait dans l’espace, l’occuperait dans son entier chaque point serait pensant. Démocrite l’a dit. Tout penserait.

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s