Vivre est un jeu

S’il n’y avait pas de jeu, toute action serait d’avance réussie ou ratée. Il n’y a aucune autre raison de vivre que le jeu. Si le possible était certain, ou l’impossible à jamais impossible, nul ne serait besoin de vivre une vie pour en connaître les épisodes et la fin. Aucun changement décisif n’y serait à espérer ou redouter. Il n’y aurait rien de plus ou de moins que dans la voie ludique, mais tout y serait déjà joué.

On voit donc que le propre de l’homme est le jeu. Car un caillou est déjà tout ce qu’il peut être, alors que je peux toujours réussir ou rater ma vie. Notre propre est donc cette concrétion proprement aléatoire des possibles : une instabilité. Une étrange nature qui consiste à hésiter entre plusieurs natures.

extrait de Jean paul Galibert, L’idée de ludique, en ligne et en vente sur Publie.net

2 réflexions sur “Vivre est un jeu

  1. J’aime bien votre point de vue sur la vie. C’est exactement le point où on arrive lorsque qu’on s’interroge sur le bonheur: L’art d’apprécier le présent selon moi. Mais quelle valeur pourrait avoir le présent si l’on connaissait d’avance le futur aussi parfait puisse-t-il être. L’intérêt principal de la vie est le suspens que son déroulement engendre même si on en connaît déjà la fin.
    Bravo pour la justesse de vos propos.

    J'aime

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s