Il n’y a pas assez de problèmes

Car dès qu’il y a un problème,  les gens se parlent 

et il leur faut si longtemps pour le résoudre ou pour s’entendre pour l’enfouir

que rien n’empèche de le reposer ou d’en poser un autre

Un peu comme le terroriste ses bombes,  le philosophe pose des problèmes.

Que pourrions-nous espérer d’un philosophe qui résoudrait nos problèmes?

autant  vouloir que doctement il répète nos opinons.

Demandons-donc des problèmes au philosophe

qu’il les découvre  qu’il les invente qu’il se démerde comme il pourra

son boulot est de poser problème, de mettre aux voix, de pro-voquer

Le philosophe a pour vocation la provocation

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s