Rien n’est si rare que le rien dans le néant.

Et ce peu de rien qui résiste au néant est lui-même presque vide. Car la matière elle-même est pleine de vide. Le noyau d’un atome est cent mille fois plus petit que son minuscule diamètre. Mais que mesure cette distance elle-même ? Rien de plus que le champ où le passage d’un électron est possible. C’est un peu comme si nous disions que le Sahara est la maison des caravanes. La vacuité de l’espace est telle que nous n’avons plus pour plénitude que la possibilité de passage d’un point. C’est comme si nous appelions lire l’action de tourner sans fin les pages d’un livre vierge, en disant qu’il est écrit, pour cette simple raison qu’un point y est passé.

votre réponse:

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s