Capitales

L’hypermonde remplace la propriété des objets par le contrôle des flux.
Les capitales de l’hypermonde ne vendent ni n’achètent : elles proposent des abonnements.
Nous nommerons capitale ce qui contrôle un flux. Il peut s’agir indifféremment d’une ville, d’une entreprise, d’un Etat, d’une personne télévue, d’une organisation, ou de n’importe quelle chose que nous créditons, au point d’honorer ses péages, et d’augmenter son capital.
(Extraits de : Jean-Paul Galibert, Invitations philosophiques à la pensée du rien, Léo Scheer, 2004).

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s