Aimer au bord de l’infini

Le miracle de la caresse est de multiplier les courbes tout en les unifiant. En un mot, de produire l’infini. Voilà peut-être la possibilité d’un amour infini, ou d’un amour de l’infini, ou d’un amour à l’infini, si l’on accepte d’entendre par là l’infinité du nombre des événements possibles. En tout cas, c’est un amour au bord de l’infini. Ce que l’on nomme tendresse, cette douceur toute à la fois de l’âme et de la chair.

Extrait de « le bord de la solitude », conférence de 2009, en ligne le site des « Conserveries Mémorielles »

2 réflexions sur “Aimer au bord de l’infini

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s