Philosophie: le choix du monde

Si nous renoncions à l’illusion dont on nous domine, nous savons bien que nous aurions à assumer le réel d’avant les mots, le réel qu’on ne peut même pas raconter, celui qui troue tout pensable, sur lequel glisse tout langage et toute tentative d’accoutumance. La grande force du monde est que nous ne souhaitons nullement vivre ailleurs.

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s