philosophie de l’angoisse

L’angoisse n’a pas d’essence, elle a plutôt un trou noir, une essence négative, ou une antiessence.

L’antiessence de l’angoisse consiste à se laisser miner par l’annihilisme, ce sophisme qui nous murmure :  » Quel que soit ton problème, il cessera d’exister si tu supprimes tous les termes du problème, y compris toi même. Il n’y a plus de problème s’il n’y a plus rien. ».

L’angoisse nous taraude, comme un lent suicide du monde.

votre réponse:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s